Marie-Françoise Bechtel, Députée de la 4e circonscription de l'Aisne


17/11/2015

Pétition citoyenne pour un service national obligatoire

Sécurité et intégration sont au coeur du défi à long terme que doit relever la France.

Pour la re-création d'un service national, obligatoire pour tous, creuset d'une égalité retrouvée par l'intégration et par un apprentissage actif des valeurs du civisme :
 

Positions


Lundi 23 Mai 2016


Manifestations persistantes, doutes de tous côtés, le mal être semble généralisé aujourd’hui en France. A regarder les choses de près, la situation de notre pays est en effet peu brillante. Avec une croissance certes de retour mais beaucoup trop modérée, l’absence de foi en l’avenir semble dominer. Et de fait il y a aujourd’hui -qui ne le verrait ?- de réels problèmes qui sont facteurs d’anxiété pour beaucoup de nos compatriotes. C’est indéniable, même si la loi El Khomri, bien mal venue, cristallise des sujets de mécontentement plus larges.

Je pense qu’il y a un désarroi dans notre pays et que ce désarroi est bien mal perçu par la quasi-totalité de nos dirigeants. Les Français demandent de la lisibilité ; or l’action du gouvernement leur donne -souvent à juste titre- le sentiment d’une navigation à vue.

De même d’ailleurs les programmes de l’opposition -je dis les programmes car chaque candidat à la primaire semble en état de surenchère permanente vis-à-vis de ses rivaux- se présentent sous une forme désespérément technique. C’est à qui taillera le plus dans les dépenses publiques, c’est à qui ressortira les plus vieilles recettes sécuritaires telles les peines planchers, en bref c’est à qui rivalisera le mieux avec le gouvernement pour nous enfoncer un peu plus encore dans un réel illisible parce que sans perspective.

A l'assemblée


Jeudi 19 Mai 2016


Retrouvez le contenu de mon intervention à la tribune de l'Assemblée nationale lors de l'examen du troisième projet de loi de prorogation de l'état d'urgence.


Mme Marie-Françoise Bechtel . Monsieur le président, monsieur le ministre, monsieur le rapporteur, mes chers collègues, à l’heure où il est demandé à votre assemblée de proroger une nouvelle fois, et pour deux mois, l’état d’urgence, nous sommes dans une situation assez différente de celle que nous avons connue lors des votes précédents. En premier lieu, la vague puissante d’émotion qui a suivi les attentats horribles que nous avons connus à la fin de l’année dernière est largement retombée. Cela ne veut naturellement pas dire que l’inquiétude ne subsiste pas parmi nos concitoyens. Cependant, comme nous l’avons entendu dans certaines interventions, la zone grise qui accompagne la menace reste, dans l’esprit de beaucoup, une éventualité moins perceptible.

Dans la circonscription


Mardi 17 Mai 2016


Les olympiades des métiers permettent de valoriser le savoir-faire des lycéens, apprentis, étudiants, salariés et jeunes entrepreneurs.
Ce concours est ouvert aux métiers des services, du BTP, de l'alimentation, de l'automobile, des nouvelles technologies, de l'agriculture et de l'industrie. C'est pour les métiers de cette dernière catégorie qu'était organisée, à l'IUT de Cuffies, la sélection régionale.
 

Dans la circonscription


Mardi 17 Mai 2016


Un grand nombre de manifestations sportives sont organisées sur notre territoire. Ce week-end a été pour moi l'occasion d'aller saluer les organisateurs du ternois, les féliciter pour leur travail et encourager les sportifs qu'ils pratiquent le cyclisme, l'athlétisme ou la voile.
Ces clubs sont ouverts à tous, n'hésitez pas à aller à leur rencontre.

Dans la circonscription


Jeudi 12 Mai 2016


Le droit du travail fixe les règles qui visent à protéger les employeurs et les salariés dans la relation contractuelle qui les lie. L’inspection du travail (DIRECCTE) est le service de l’Etat chargé de vérifier la bonne application du code du travail.

Voilà la théorie mais comment faire lorsqu’en pratique des salariés qui font face à des difficultés ne peuvent pas compter sur l’aide objective des services de l’Etat ?

C’est cette situation où l’administration ne remplit pas sa mission qui nous a poussé, René Dosière et moi, à intervenir, dans la presse notamment, pour dire notre soutien aux cinq salariées d’une grande surface dont le litige qui les oppose à leur ancien employeur était exposé devant le tribunal des prud’hommes de Laon.

Positions


Mercredi 11 Mai 2016


Le déclenchement par le Premier ministre de « l’arme atomique » avec le 49.3 pour faire passer le projet de loi Travail à l’Assemblée nationale crée un tumulte aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de l’hémicycle. Cette émotion est légitime même si le 49.3 a été utilisé une bonne centaine de fois sous les institutions de la Cinquième République.

Faisant partie de ceux qui avaient clairement annoncé qu’ils voteraient contre ce projet de loi, je comprends et partage évidement la frustration de mes concitoyens. Je regrette d’autant plus cette manière brutale de procéder –peu démocratique même si elle est conforme aux institutions- que j’avais pour ma part déposé des amendements qui ne viendront donc pas en discussion.

Fallait-il alors voter une motion de censure ? Je me suis interrogée et ma position est nette.

A l'assemblée


Mardi 3 Mai 2016


En cette année 2016 et malgré une petite amélioration de la situation économique, je constate que pour l’ensemble de ma circonscription, beaucoup de problèmes subsistent. J’ai donc interrogé dans l’hémicycle le ministre Jean-Michel Baylet, en charge de l’aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales, sur trois sujets particulièrement importants. Le premier étant la poursuite du PAMES, le second la question du financement du Très Haut Débit* sur l’ensemble de ma circonscription et enfin les problèmes de la fermeture de NLMK à Beautor. La réponse du ministre m’engage à rester vigilante sur l’ensemble de ces fronts.


Ma question

Monsieur le ministre de l’aménagement du territoire, de la ruralité et des collectivités territoriales, je souhaite vous interroger sur la continuité de l’approche gouvernementale quant à la fragilité du territoire que je représente.

Tout d’abord, le Gouvernement entend-il poursuivre l’action qu’il a décidé de mener en faveur des territoires en mutations économiques, dits « territoires fragiles », soit une dizaine de bassins d’emploi, notamment en faveur de celui du Soissonnais ? Ce dernier avait été fléché à ma demande en mars 2014, il a fait l’objet d’un plan d’accompagnement des mutations économiques qui commence à produire des effets. Cela a bien sûr engendré des espoirs dans le Soissonnais, et c’est pourquoi je vous demande, monsieur le ministre, de m’assurer que ce plan, acté par le Commissariat général à l’égalité des territoires et suivi par celui-ci, continuera à produire ses effets, notamment grâce aux efforts consentis dans le cadre du contrat de plan État-région.

1 2 3 4 5 » ... 85



Inscrivez-vous à ma lettre d'information



Partagez mon site

Facebook
Twitter
YouTube
Rss






@MFBechtel
MF Bechtel : Mon billet de la semaine à lire sur mon blog à cette adresse : https://t.co/GQa7sCAml1
MF Bechtel : Ce matin à l'AN, nous examinons un nouveau projet de loi de prorogation de l' #etatdurgence, j'interviendrai lors de la discussion générale
MF Bechtel : RT @AssembleeNat: En ce moment, les députés entament l'examen du pjl prolongation de l'#EtatDUrgence https://t.co/fs4xO0M3h5 #DirectAn http…



Etangs 250513 n14
2016 04 02 Expo artistes amateurs - Belleu (3)
1er nov 2013 dépôt de gerbe ctière Soissons Hommage aux porte- drapeaux.
2014 12 19 Cérémonie de naturalisation (4)