Marie-Françoise Bechtel, Députée de la 4e circonscription de l'Aisne



Positions


Mercredi 21 Juin 2017


En quittant la 4ème circonscription, je veux dire à ce territoire tout mon attachement. Je le quitte sans rancœur, avec le seul regret de n’avoir pu dans ces cinq ans convaincre les électeurs - ou ce qu’il en reste - que la République se défend à mains nues, souvent contre les partis, mais toujours avec détermination. Qu’un élu national non seulement ne saurait se confondre avec une sorte de super élu local, mais peut agir mieux en étant dégagé des logiques partisanes. Cela ne m’aura pas empêchée, au contraire, de beaucoup travailler pour essayer de rendre au Soissonnais, au Chaunois et au Ternois, sans oublier les autres intercommunalités, une visibilité qui devait être la base - et le sera j’espère dans le futur - d’un nouvel élan. Les projets ne se font certes pas en un jour. Je souhaite en tout cas en avoir jeté les bases suffisantes.

Législatives 2017


Dimanche 11 Juin 2017


Je prends acte de la volonté des électeurs telle qu’elle s’est exprimée, d’ailleurs très clairement, en ce premier tour des élections législatives.
 
Il y a au moins un élément positif à mes yeux dans ces résultats c’est que le Front National cesse d’être la première force électorale dans notre circonscription même s’il reste à un niveau beaucoup plus élevé qu’au niveau national.
 
La cause en est manifestement dans l’élan qu’a su susciter en sa faveur le Président de la République. Je ne tiens pas cela pour rien. C’est pourquoi j’engage vivement les électeurs à apporter leur voix au second tour au candidat de la République En Marche afin de consolider l’écart ainsi créé. Entre l’obscurantisme fût-il déguisé et une volonté de modernisme fût-elle encore peu claire , il n’y a pas lieu d’hésiter.

Législatives 2017


Vendredi 9 Juin 2017


Le journal l'Union a interrogé les candidats aux élections législatives de la 4e circonscription de l'Aisne sur des thématiques variées. Retrouvez, ci-dessous, mes contributions publiées dans les éditions de lundi, mardi, mercredi et jeudi.


L'Union - ruralité, industrie, médecins et éoliennes : mes positions
L'éolien un sujet qui divise

Le bénéfice apporté par les éoliennes à certaines communes ne doit pas occulter les problèmes qu’elles posent (démantèlement, proximité avec les habitations et les routes). La vraie transition énergétique c’est faire le choix d’investir massivement d’abord dans les économies d’énergie, tout particulièrement dans le logement mais aussi dans la recherche (solaire, marées, géothermie, sûreté nucléaire). Il faut trouver le bon équilibre avec le nucléaire qui nous préserve des effets de serre en fournissant une électricité peu chère. Au contraire les éoliennes nous coûtent puisque l’achat de leur production est imposé à EDF qui n’en a pas besoin et qui répercute ce coût sur les consommateurs.

Législatives 2017


Jeudi 8 Juin 2017


Le gouvernement est au travail, les réformes annoncées commencent à se profiler. On sent un certain désordre sur les ordonnances « travail ». La seule chose certaine est que les projets vont dans le sens de la « flexibilité » du travail. Je tenais hier soir à Soissons une réunion publique avec deux économistes nationaux* qui montraient que la baisse du coût du travail ne pouvait être l’alpha et l’oméga d’une reconquête industrielle. La question posée est donc celle de l’ambition véritable du Président et du Gouvernement. Se priver d’une grande politique d’investissement public et privée, c’est se condamner, comme le quinquennat précédant, à une politique étriquée. La question des diktats bruxellois se pose aujourd’hui plus que jamais. Plus que jamais donc il faut garder les yeux ouverts.

Législatives 2017


Mercredi 7 Juin 2017



Législatives 2017


Mercredi 7 Juin 2017


Le comité de soutien à ma candidature s’agrandit tous les jours. M’ont rejoint de nombreux élus de petites communes, des responsables d’association, des acteurs engagés dans la vie locale. Apportent aussi leur soutien des personnalités nationales telles que les anciens ministres Jean-Pierre Chevènement et Arnaud Montebourg ou le Sénateur Yves Daudigny.

Jean-Pierre CHEVENEMENT - Ancien ministre d'Etat - Ancien Député et Sénateur du Territoire de  Belfort - Ancien maire de Belfort

           « Marie-Françoise Bechtel a toute ma confiance depuis longtemps, elle saura continuer à mener une action déterminée pour ce territoire victime de la désindustrialisation. C’est la candidate du redressement économique »

Bernard LEFRANC – Député honoraire de l’Aisne – Ancien maire de Soissons – Président du comité de soutien à la candidature de Marie-Françoise Bechtel

        « Je soutiens la candidature de Marie-Françoise Bechtel, qui est celle de la gauche républicaine, sérieuse, responsable et compétente »

Yves DAUDIGNY - Sénateur de l’Aisne - Ancien président du Conseil Général de l’Aisne

           « Marie-Françoise Bechtel est l’exemple même d’un gros travail pour rendre notre territoire visible par les services de l’Etat. Elle a des idées, des projets et la capacité de les réaliser »

Arnaud MONTEBOURG - Ancien ministre – Ancien Député et président du Conseil général de Saône-et-Loire

Danièle CHAMBEIRON – Présidente de l’Association de Défense des Valeurs de la Résistance (ADVR), veuve de Robert Chambeiron, membre du Conseil National de la Résistance (CNR)

Jean-Michel QUATREPOINT - Essayiste et journaliste économique

Franck DEDIEU - Ex rédacteur en chef du magazine "L'Expansion" – Professeur à l’IPAG

Eric CONAN - Journaliste et essayiste

Paul THIBAULT - Philosophe

Législatives 2017


Mercredi 7 Juin 2017



1 2 3 4 5 » ... 108